Accueil
Belgique
Ecosse
France
Irlande
Pays de Galles

Notice
Histoire
Rôle(s)
Catégories
Liens
GpsPasSion
Versions

Bibliographie

Gargantua
Les Fées



 France - Griffe du Diable [STGRI0]

ID

STGRI0

TypePierre
Intérêt3 / 5
NomGriffe du Diable
CommuneUchon
Ville procheAutun
DépartementSaône-et-Loire

PositionN46.80306 E4.24888 LAT LON DEG II (prise sur carte 1:25.000) Lambert IIE : 745 948,2 202 120

 



Google Earth
 
Téléchargement du fichier GPS au format GPS XML, TomTom OV2, ou CSV du site et de ses éventuels points d'accès

CommentaireIl y a bien longtemps, Toulon-sur -Arroux ne possédait qu’un petit pont menaçant ruine ; les notables du pays, réunis un soir d’hiver, décidèrent de le remplacer par un grand et beau pont de pierre qu’on inaugurerait le jour de la fête de Pâques. La tâche fut acceptée par un entrepreneur qui avait une grande et belle fille. L’homme travailla d’arrache-pied et il ne manquait, la vieille de Pâques, que la clé de voûte. Le maçon la voulait forte et d’un seul bloc mais on ne trouva dans le voisinage aucune pierre qui convînt. L’entrepreneur se désespérait et se vouait à tous les Diables. Aussitôt, le Diable apparut et lui proposa : « La clé de voûte sera en place demain matin avant le chant du coq, mais tu me donneras ta fille. » L’entrepreneur hésita puis finalement accepta. Or sa fille avait entendu la conversation. Elle se rendit aussitôt prés de son amoureux et lui dit : « Mets ton gros coq dans un sac et montons vite à Uchon (qui est un sommet rocheux à 15 km au nord-est de Toulon-sur-Arroux) ! Ils y arrivèrent aux environs de minuit et virent le Diable se précipiter sur un gros rocher pour l’emporter à Toulon. Ils lâchèrent alors le coq qui, tout heureux d’être libéré, se mit à chanter. Au chant du coq, le Diable crut que l’aube était là et que le jour allait se lever : il s’envola en lâchant la pierre sur laquelle il laissa l’empreinte de ses griffes. La pierre se voit encore, avec sa griffade, au bord de la colline, au-dessus de la vallée. Les habitants, émus par le récit qu’en firent les deux amoureux et amusés par leur ruse, décidèrent d’aider l’entrepreneur à mener à bien la fin des travaux. La clé de voûte du pont fut remplacée par plusieurs pierres bien ajustées. Le mariage fut célébré en grande pompe peu de temps après.

Mot(s) clef(s)Légende, Diable

Fiche visitée 986 fois
© 2004-2019 T4T35 - Version du 4 février 2019 9:11 - Email : T4T35