Accueil
Belgique
Ecosse
France
Irlande
Pays de Galles

Notice
Histoire
Rôle(s)
Catégories
Liens
GpsPasSion
Versions

Bibliographie

Gargantua
Les Fées



 France - Menhir dit de la Vacherie [MHVACH]

ID

MHVACH

TypeMenhir
Intérêt4 / 5
NomMenhir dit de la Vacherie
Autre(s) nom(s)Galoche de Gargantua
Lieu-ditCarlet
CommuneDonges
Ville procheSaint-Nazaire
DépartementLoire-Atlantique

PositionN47.30905 W2.06094 LAT LON DEG II (prise sur carte 1:25.000) Lambert IIE : 267 679,2 265 894

 



Google Earth
 
Téléchargement du fichier GPS au format GPS XML, TomTom OV2, ou CSV du site et de ses éventuels points d'accès

CommentaireSur le site de la raffinerie, au beau milieu des cuves et des tuyaux, donc inaccessible. Encore heureux qu'il n'ait pas été détruit...

On dit aussi que le menhir de la Vacherie est un des palets avec lequel Gargantua visait le dolmen qui était à côté..


Dictionnaire Archéologique de la Loire-Inférieure (Pitre de Lisle 1882) :

Au moment où le train venant de Savenay se ralentit pour arriver à la station de Donges, on aperçoit sur la gauche un grand menhir piqué. dans la prairie qui borde la Loire. Cette pierre se reliait sans doute au dolmen de la Vacherie que nous venons de décrire, et qui en est maintenant séparé par la voie.

On voit souvent, du moins en Bretagne, des menhirs plantés en avant des tumulus, comme une sentinelle immobile veillant à la porte d‘un tombeau. Ces aiguilles de pierre, dont la pointe montre le ciel, devaient rappeler aux vivants le chemin que la mort ouvre à l’âme immortelle. Un usage semblable s’est conservé dans nos cimetières bretons, où l’on voit des peulvens grossièrement taillés, des lechs placés auprès des tombes chrétiennes, comme les menhirs anciens auprès des dolmens.

La hauteur de cette pierre est de 4m.75; elle est large de 1m.60 à hauteur d’homme et épaisse de 48c. du côté de l'est. Elle a été creusée au sommet comme par un trou de mine et cette rainure était destinée à recevoir la base d’une croix en fer qui fut brisée par la fondre, en 1780, au rapport d’0gée. Un fragment cassé en biseau \est abattu à ses pieds.

Pendant que je prenais les mesures de cette belle aiguille de granit, un paysan me conte que dans le pays on appelait cette pierre la Galoche de Gargantua, et « qu’autrefois la grosse roche arrondie et plate qui recouvre le dolmen de la Vacherie était posée sur la galoche et lui servait de pièce. Mais il advint qu’un jour, Gargantua qui était au pays de Retz avise de l‘autre rive cette gigantesque amusette et se mit en devoir de l’abattre. Il prit pour cela ses palets, qui sont des meules en pierre a de grison, trois fois grosses et lourdes comme nos meules de moulins, et les ?t voler par-dessus la grande lieue d‘eau saumâtre, qui coule en cet endroit. S‘ils tombèrent croix ou pile, on n’en sait rien encore, mais un fait bien certain, c‘est qu’au dernier coup la pièce fut enlevée de dessus la galoche, puisqu’on la voit maintenant juste à l‘endroit où elle est tombée.» D’après la légende du pays, toutes les tables des dolmens que nous avons retrouvées çà et là ne sont que les palets égarés du grand jeu de Gargantua.

Près de la route de Saint-Joachim, on voit une pierre qui est connue sous le nom de la Gamelle de Gargantua.

La Bretagne des Mégalithes698
Mot(s) clef(s)Légende, Gargantua
Ref. archéologique44 052 0010
Megalithic Portal6333668
Base MériméePA00108611 (classé monument historique 1889)
Quid28415

Photo(s)

Fiche visitée 4340 fois
© 2004-2019 T4T35 - Version du 4 février 2019 9:11 - Email : T4T35