Accueil
Belgique
Ecosse
France
Irlande
Pays de Galles

Notice
Histoire
Rôle(s)
Catégories
Liens
GpsPasSion
Versions

Bibliographie

Gargantua
Les Fées



 France - Menhir de Peyre Longue [MHPE20]

ID

MHPE20

TypeMenhir
Intérêt4 / 5
NomMenhir de Peyre Longue
Autre(s) nom(s)Capdoubos; Peyrelounque
CommuneSainte-Colombe
Ville procheMont-de-Marsan
DépartementLandes

PositionN43.69609 W0.58044 [LAT LON DEG II]  - prise sur carte 1:25.000
Lambert IIE : 364 590,1 859 292 [Lambert II]

 


Téléchargement du fichier GPS au format GPS XML, TomTom OV2, ou CSV du site et de ses éventuels points d'accès

CommentaireMenhir d'environ 4 mètres de haut, sur une largeur de 3,10 m.

Légende : Cela se passait au temps des bonnes fées. Une d'entre elles, que l'imagination s'est plu à combler de dons mystérieux, cheminait allègrement, à travers bois et champs entre les villages de Sainte Colombe de Dumes. Elle filait par passe-temps, et une pierre colossale pendait à sa quenouille. Ni les haies, ni les fossés, ni les tertres, ni les ruisseaux ne l'arrêtaient. Invisible, d'un pas léger, elle franchissait tous les obstacles qui semblaient même s'abaisser devant elle. L'énorme pierre ne semblait pas lui peser plus qu'un flocon de neige.

Mais voici qu'un vieillard se présente devant la fée et lui barre le chemin. Il est de haute stature, des cheveux d'argent retombent sur ses épaules et sa barbe d'une blancheur éclatante lui descend jusqu'à la ceinture. Son regard brille d'un feu étrange, ses paroles ont une douceur sans pareille. De toute sa personne, se dégage quelque chose de grand, d'auguste qui révèle qu'on n'a pas affaire à un vulgaire humain.

Et quelle audace, n'eût-il pas fallu à un humain pour oser, faible et misérable, se présenter devant une fée au pouvoir sans limite.

Le beau vieillard aborda la puissante fée et entre ces deux mystérieux personnages les paroles suivantes s'échangèrent :

- Oun bas ?

- A Dax.

- Né dits pas se diu plats ?

- Qu'ou plasi ou nou plasi pas, "Peyrelounque" à Dax qu'anira.

Mais à peine la fée avait-elle fait cette réponse impertinente, que le beau vieillard disparut, et aussitôt, cent fois plus terrible que le roulement du tonnerre, on entendit une voix irritée crier à la fée : "Et doun, paüsé lé aquiu. Autan dé temps qué né plasi à Diu, Peyre Lounque ne sourtira pas d'acciu !".

Et la fée, vaincue par une puissance supérieure à la sienne, déposa la pierre là où, depuis des siècles, elle s'impose à l'attention des passants.

Dans le beau vieillard, chacun a reconnu, c'est certain, le bon dieu lui même qui jadis, paraît-il, se plaisait à faire ces apparitions sur la terre.

Le bloc de pierre ne serait qu'un pilier de dolmen. Il a été aussi dit que sous le menhir se trouverait une eau guérisseuse ou une eau curative.

Mot(s) clef(s)Légende, Fées, Guérison
Monuments mégalithes en Aquitainep70
Megalithic Portal28266
OSMnode/6424211810
Quid02256
WikidataQ22343217
Wikipediafr:Menhir de Capdoubos

Photo(s)

Fiche visitée 2810 fois
© 2004-2021 T4T35 - Version du 3 décembre 2020 22:31 - Email : T4T35