Accueil
Belgique
Ecosse
France
Irlande
Pays de Galles

Notice
Histoire
Rôle(s)
Catégories
Liens
GpsPasSion
Versions

Bibliographie

Gargantua
Les Fées



 France - Dolmen de la Roche [DLDOLW]

ID

DLDOLW

 
TypeDolmen
IntérêtInconnu
NomDolmen de la Roche
CommuneDonges
Ville procheSaint-Nazaire
DépartementLoire-Atlantique

PositionN47.31654 W2.07066 [LAT LON DEG II]  - prise sur carte 1:25.000
Lambert IIE : 266 991,2 266 766 [Lambert II]

 


Téléchargement du fichier GPS au format GPS XML, TomTom OV2, ou CSV du site et de ses éventuels points d'accès

CommentaireDictionnaire Archéologique de la Loire-Inférieure (Pitre de Lisle 1882) :

En suivant la route qui conduit au château de Martigné, on trouve une vaste gagnerie au milieu de laquelle s’élève le moulin Prieur. Presqu’en face de ce moulin, sur la gauche de la route, se trouve une butte de terre coupée dans la longueur par une rangée de pierres inégalement disposées à l’ouest, une large pierre plate posée de travers sur un montant mesure 4m.10 sur 8m.; elle forme la couverture de la chambre; 8 autres tables de moindres dimensions alignées dans le prolongement de celle-ci complètent la galerie.

Au mois d’août 1879, nous avons fouillé cette allée couverte (G. et P. de Lisle, voir tome XX du bulletin). Dans le fond, sous une couche de pierre et de terreau, se trouvait une épaisseur de 30 à 40c. d’une terre ocreuse, sèche et compacte; puis une argile jaune pâle étendue dans toute la longueur du monument formait l’aire de ce tombeau.

Du côté de la crypte, dans l’épaisseur du mortier rapporté, se trouvait un vase en pâte grossière inégalement poli à la main et très brisé. Auprès, un grand vase en forme de tulipe, orné de dessins en dents de loup, avec des incrustations d’une pâte blanche, assez semblable au gypse (?g. I pl. 11). Puis une très jolie pendeloque triangulaire en agate, d’un poli et d’une transparence admirâbles. Une rainure éclatée servait à maintenir un cordon pour suspendre cette amulette; arrondie sur deux de ses côtés comme le tranchant des haches de pierre, elle est coupée à angle droit sur l’autre face et les bords en ont été adoucis par des facettes taillées en biseau. Près de là, un couteau en silex de 12c. sur 8 bien coupant et présentant trois méplats grossièrement détachés de la partie supérieure et un seul éclat sur l‘autre face.

Sous un des supports de la partie nord, un vase en terre noire, très bizarre de forme (?g. 5 pl. II); en coupe, ses bords présentent deux angles bien accusés, l’un rentrant, l’autre sortant. Il est orné de grands carreaux en damier formés de compartiments pointillés sur un fond uni (?g. 5, pl. II).

Sous la deuxième table de la galerie, une pierre en forme de coin, polie et usée par le frottement, percée de 2 trous de 22 m. sur 4c. de profondeur. C’est une sorte de polissoir en granit, et les trous ronds placés en face l’un de l’autre devaient servir à le retenir en main (?g. 2 pl. II).

Dans l’étroit passage entre les supports et la table de la seconde travée, un couteau en silex translucide taillé à arête vive sur le dessus.

Près de cette lame, un vase en forme de calice, d‘une terre rouge et lustrée, orné de cinq bandes de dessins alternés. Ces dessins paraissent faits à l’aide d‘une bande de tissu végétal appliqué sur la terre (voir pl. II ?g. III). Ce vase est d’une parfaite conservation.

Sous la troisième table, les fragments d’un vase de grandes dimensions et portant des rayures profondes, horizontalement tracées.

Plus loin, sous la dernière table, une énorme jatte en terre poreuse et mal cuite.

Çà et là de nombreux débris de charbons, des morceaux de poterie et des éclats de silex. Dans les terres du tumulus, un fragment de poterie samienne. (Voir fouilles du tumulus de la Roche. Société archéologique, 1881.)

Megalithic Portal6333667

Fiche visitée 167 fois
© 2004-2021 T4T35 - Version du 3 décembre 2020 22:31 - Email : T4T35